Avec Le 100% santé, obtenez des lunettes gratuitement ? Vous voulez en savoir plus sur cette nouvelle loi en vigueur depuis le début de l’année ? Optique Farese vous fournit tout ce que vous voulez savoir sur le sujet.

Qu’est-ce que 100% santé,  Comment cela fonctionne ?

lunettes 100% santé

La loi présentée par le gouvernement le 15 Février 2019, stipule que chaque opticien a pour l’obligation de présenter dans son magasin au moins 35 montures pour adultes et 20 pour les enfants, ainsi qu’une gamme de verres correcteurs avec un traitement anti-reflets ou traitement plus spécifique si nécessaire. Cette réforme est couverte à 100% par la sécurité sociale et votre mutuelle !

Réforme des soins de santé : vos lunettes sont remboursées à 100 % depuis 2020 :La réforme tant attendue

infographie 100% santé

Le 1er janvier 2020, une loi sur la santé à 100 % est apparue dans le domaine de l’optique. Cette loi, votée et imposée aux opticiens par le gouvernement, est évidemment appliquée chez Optique Farese.

De nombreux Français sont réticents à acheter des lunettes lorsqu’ils ont des problèmes de vision. En effet, en raison du coût souvent trop élevé, certaines personnes refusent d’acheter des appareils optiques. L’objectif de la réforme “100 % santé” est de permettre à tous les Français d’avoir accès gratuitement à des lunettes de bonne qualité.

Le nom original de la réforme était le “reste à charge zero” (RAC 0). Les assurés ne paient rien, tout est entièrement couvert par es mutuelles et l’assurance maladie. Cette loi est entrée en vigueur en 2019 et sera progressivement mise en œuvre dans le domaine de l’audition et de la dentisterie d’ici 2021, mais elle peut déjà être pleinement utilisée en optique. En outre, il n’existe plus de CMU-C (assurance maladie universelle complémentaire) ni d’ACS (assistance parallèle). Cette aide, destinée aux personnes à revenus modestes, a été remplacée par l’ACS (Solidarité complémentaire de santé universelle). Les bénéficiaires de l’ACS ont désormais les mêmes droits que tous les assurés, puisqu’ils bénéficient d’un état de santé à 100 %. Pour plus d’informations sur la CMU-C / Solidarité complémentaire en santé (CSS), veuillez nous contacter.

100% santé Comment cela fonctionne-t-il concrètement ?

L’offre est divisée en deux “paniers” : le panier A, qui est remboursable à 100 %, et le panier B, dont le remboursement dépend du contrat avec votre assurance maladie.

Le panier A est remboursable à 100% : monture + verres au prix imposé via la sécurité sociale et la mutielle.  Vous ne payez rien, mais vous devez choisir des verres selon les recommandations de la loi sur la santé à 100 %.
Pour obtenir une indemnisation pour vos lunettes, l’ophtalmologiste doit l’indiquer sur l’ordonnance. De même, pour avoir deux paires de lunettes de vision de près et de loin, cela doit être indiqué également sur l’ordonnance.

Panier B : montures + verres pour prix et spécifications gratuits -> compensation de 0,09 € par la sécurité sociale et le reste par la mutuelle (selon les conditions de la mutuelle). Dans ce cas, vous pouvez choisir n’importe quelle monture ou type de verres. Toutefois, veuillez noter que le montant maximum remboursé pour votre monture sera de 100 €.
Ainsi, la réforme vous permet de disposer d’un équipement optique à 0 € parmi une gamme de montures et de verres selectionnés en fonction de la correction (panier A). Cependant, vous avez la possibilité d’acheter des lunettes répondants à des besoins spécifiques au prix choisi avec un éventuel reste à charge (panier B).

Remboursement à 100% de la santé en optique

Il s’agit des montants remboursés pour l’achat d’une monture ou de verres correcteurs “Panier”.
– Montures : 30 € maximum

Pour les verres,cela dépend de votre correction:

– Verres simple foyer : 65 € à 235 €.
– Verres progressifs : 150 € à 340 €.

Les indices et les prix ci-dessous sont donnés à titre indicatif. Pour connaître le prix exact des verres dont vous avez besoin, veuillez contacter nos opticiens en prenant rendez-vous sur notre formulaire de contact.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire le texte de loi sur le site officiel du gouvernement

ou dans cette vidéo :